La Tête Chercheuse La Tête Chercheuse
Tête Chercheuse héberge votre site web sur internet pour 15 Dollars canadiens / 10 € par mois

 ACCÉDEZ!

 GARANTIES
30 jours. Satisfait ou remboursé.
Réponse par email sous 24 heures ou un mois GRATUIT.

 ÇA MARCHE?
Thu 23 Nov 2017 - 10:01:30 EST

État serveur:
  up depuis 910 jours, 10:5
   charge moyenne: 0.90, 0.30, 0.20

  httpd est arrêté
  mysqld en cours d'exécution...
  smtpd (####) en cours d'exécution...
  syslogd en cours d'exécution...
  klogd en cours d'exécution...


État du réseau
--- Dernière mise à jour:
  Thu Nov 23 09:51:02 EST 2017

--- Prochaine mise à jour:
  Thu Nov 23 10:01:02 EST 2017

--- Paris (France) ---
  5 packets transmitted, 0 received, 100% packet loss, time 4001ms
  
  
--- New York (US) ---
  5 packets transmitted, 0 received, 100% packet loss, time 4009ms
  
  
--- Dakar (Sénégal) ---
  5 packets transmitted, 0 received, 100% packet loss, time 4009ms
  
  

 ESPACE CLIENTS


 LOGICIEL LIBRE (OPEN SOURCE)


    Dans les dernières années, le logiciel libre (open source) a pris une place prépondérante dans l'informatique des entreprises et des administrations. Si l'intégration du logiciel libre est dans vos projets, La Tête Chercheuse est là pour vous accompagner: contactez-nous! Sinon, voyez pourquoi vous devriez y penser...

    Introduction au logiciel libre

    Un logiciel libre est un logiciel dont l'accès au code source est garanti, et qu'il est possible de distribuer, modifier et utiliser selon les termes de la licence qui l'accompagne, dont la plus célèbre est la licence GPL (GNU General Public License). Vous en utilisez tous les jours sans le savoir...

    Les logiciels libres les plus célèbres sont: Linux, Mozilla, Firefox, Apache, OpenOffice, PHP, etc. Ils couvrent des domaines très variés allant des serveurs Web (environ 65% des serveurs Web sont des serveurs apache), des serveurs de base de données, des serveurs de courriel, mais aussi des applications plus spécifiques aux entreprises telles des solutions de groupware, des suites bureautiques, des outils de graphisme, des outils de comptabilité, des outils de communication, etc. Bien entendu ses logiciels fonctionnent sur des systèmes libres, mais aussi sur des systèmes propriétaires tels Windows(r).

    Les entreprises les plus célèbres qui utilisent les logiciels libres sont Google, Disney, la NASA, la Ville de Montréal, l'Université de Sherbrooke, le Gouvernement du Québec, votre entreprise et les clients de Tête Chercheuse. En fait, tout le monde utilise les logiciels libres à plus ou moins grande échelle.

    Un des tournants majeurs dans la démocratisation du logiciel libre est intervenu grâce au support technique et financier de grosses compagnies telles Sun, IBM, HP, RedHat et Novell, etc qui ont choisi de supporter le logiciel libre pour les avantages qu'ils procurent tant en matière de disponibilité que de coûts de développement et de durabilité.

    La normalisation, garantie d'interopérabilité et d'indépendance

    Un des avantages majeur du logiciel libre est qu'il se base habituellement (c'est le cas pour les plus grands projets), sur des normes qui sont définies par des groupes indépendants. Cela garantit une plus grande interopérabilité des applications.

    Prenons un exemple que tout le monde a vécu: Vous avez acheté Microsoft Word 97 et l'ensemble de vos documents (.doc) ont été écrits avec cet outil jusqu'à la sortie de Office 2000. Quand ce dernier est sorti, vos documents comportaient des incompatibilités de formatage. De plus les gens avec qui vous échangiez des documents qui avaient acheté 2000 produisaient des fichiers (.doc) que vous n'étiez pas en mesure de lire alors qu'ils n'utilisaient pas de fonctions plus avancées qu'avant. Ceci vous a forcé à acheter à votre tour Office 2000 pour retrouver cette compatibilité. Il s'agit d'une logique propriétaire qui vous rend dépendant de l'éditeur, des formats qu'il choisit, et du tarif qu'il vous propose pour vous "mettre à jour".

    OpenOffice, qui est une suite bureautique équivalente à MS-Office mais libre, sauve ses fichiers au format OpenDocument qui est également utilisés par d'autres produits libres. Ce format est un format ouvert et basé sur XML. Vous êtes sûr en utilisant ce format que vos fichiers seront compatibles avec les autres produits du marché, même Microsoft puisque le marché les y contraint. Si tous les produits utilisaient cette norme, il n'y aurait JAMAIS de problèmes de compatibilité.

    L'accès au code source, garantie de sécurité, de durabilité et d'indépendance

    L'ensemble des logiciels libres permettent à tout un chacun d'avoir accès au code source, ce qui permet de vérifier la qualité du logiciel, de le modifier et de l'améliorer. Grâce à cette ouverture du code, on peut savoir de façon précise ce que fait le logiciel et de cette façon on est en mesure de garantir que:

    • Le logiciel n'a pas de système d'espionnage (spyware)
    • Le logiciel n'a pas de faille de sécurité, et le cas échéant de le corriger sans délai, sans dépendre de la volonté de l'éditeur.
    • L'éditeur ne pourra pas choisir d'arrêter le produit s'il n'est plus rentable pour le remplacer par un autre.
    • L'éditeur ne pourra pas vous empêcher d'améliorer son produit, et éventuellement de publier les améliorations.
    • Vous pourrez bénéficier des améliorations publiées par d'autres utilisateurs.
    La plupart des gouvernements ont compris l'avantage du logiciel libre, et mettent en place des réglementations qui contraignent l'utilisation du logiciel libre, notamment dans les secteurs de la défense et de la recherche.

    L'accès à la communauté, garantie d'innovation, de qualité et de support

    Le logiciel libre est développé par une communauté d'utilisateurs, de programmeurs, de gestionnaires de projets et financé par de nombreuses entreprises et administrations publiques. Cette communauté est très active et fourni un support qu'aucun éditeur n'est en mesure de fournir puisque les ressources humaines sont illimitées. De plus, seuls les meilleurs individus de cette communauté peuvent participer aux grands projets (en ayant démontré leur compétence sur de plus petits projets) ce qui en garantit leur qualité. Enfin, comme les innovations ne sont pas forcément liées à des besoins du marché mais des utilisateurs, le logiciel libre en bénéficie plus que le logiciel propriétaire.

    Comme chaque utilisateur peut également proposer des modifications et améliorations, la communauté est beaucoup plus réactive et adaptée aux besoins du marché. Par exemple, dans l'administration publique, des projets financés par un pays, une municipalité ou un hôpital se retrouvent librement disponibles et profitent à une autre administration similaire qui n'a pas besoin de refinancer un projet équivalent tout en trouvant un produit très bien adapté à ses besoins. Ceci sans compter qu'elle peut à son tour, l'améliorer, le modifier, le traduire ou collaborer avec l'initiateur du projet avec des objectifs communs. Cet exemple se retrouve également dans le secteur privé.

    Le vrai coût du logiciel libre

    La plupart des logiciels libres sont disponibles gratuitement. Rien n'empêche cependant un éditeur de vendre un logiciel libre, d'y adjoindre des fonctionnalités propriétaires. Souvent, une prestation de support s'ajoute à la vente du produit, prestation qu'il est également possible d'obtenir par une entreprise spécialisée comme La Tête Chercheuse.

    En général une entreprise qui choisit le logiciel libre ne fera pas d'économie notoire à court terme, cependant elle s'engage sur la voie des économies à long terme. À court terme, elle aura des frais de migration, de formation et d'adaptation (qu'elle a de toute manière avec les nouvelles versions des produits propriétaires), de support, de consultation. Toutefois, une fois cet investissement réalisé, puisque ses outils sont basés sur des normes, supportés par la communauté et qu'ils vont durer dans le temps, elle fera des économies et aura des gains considérables en performance. L'exemple de la ville de Calgary est un exemple remarquable puisque la migration de leurs serveurs de base de données leur ont permis de réduire leurs coûts de licence, de maintenance, et de gagner en performance.

    Puisque l'entreprise supprime ses coûts de licence et transfère cet argent vers des services de consultation, ses choix ont un impact considérable dans l'économie locale puisqu'au lieu d'envoyer un chèque à l'étranger, elle favorise une entreprise locale.

    Comment intégrer le logiciel libre dans votre entreprise?

    L'intégration du logiciel libre dans une entreprise dépend de la structure actuelle, des projets, de la taille, des outils utilisés, etc. Chaque cas est unique.

    En général la migration des serveurs est facilement réalisable puisqu'elle n'a pas d'impact sur les usagers. Il existe des outils pour faire des serveurs de fichiers, des serveurs de courriel avec une intégration presque parfaite au monde de la bureautique de Windows(R).

    La migration des postes bureautique est plus complexe puisqu'elle implique une résistance au changement de l'utilisateur. Même si l'ergonomie des logiciels libres est en tout point similaire à celle des logiciels propriétaires, le changement nécessite un effort de l'utilisateur qui doit s'inscrire dans une logique d'amélioration. On recommande en général d'y aller par étape, avec par exemple l'utilisation progressive de logiciels libres tels Firefox (navigateur web), Thunderbird (lecteur de courriels) et OpenOffice (suite bureautique). L'utilisateur se rend alors compte de la réalité et de la performance des logiciels libres, pavant la voie à d'autres intégration du libre.

    Nous pouvons vous aider

    Si vous souhaitez utiliser les logiciels libres dans votre entreprise ou administration, si vous voulez savoir comment les intégrer, si vous avez besoin de support, d'accompagnement, d'aide à l'implantation, de formation ou autre, n'hésitez pas à nous contacter.

    Nous pouvons vous proposer des services adaptés à vos besoin, soit en prise en charge de vos systèmes et vos projets, soit en accompagnement de vos équipes.

    Quelques liens




Les marques citées sont les propriétés respectives de leurs propriétaires - ©1998-2017 Tête Chercheuse - tous droits réservés